Le CCN et Hydroélectricité Canada nouent un partenariat pour renforcer l’hydroélectricité à l’aide de solutions normatives

Image: Anne-Raphaëlle Audouin, présidente de Hydroélectricité Canada, et Chantal Guay, directrice générale du Conseil canadien des normes, concluent une entente de coopération. Pour respecter les gestes barrière en contexte pandémique, les parties ont organisé une télésignature. Pour voir l’enregistrement, cliquer ici.

 Le Conseil canadien des normes (CCN) et Hydroélectricité Canada (HC) ont signé une entente de coopération pour dynamiser la compétitivité de l’hydroélectricité canadienne. Cette concertation facilitera une participation importante des acteurs du domaine à la promotion de travaux normatifs efficaces et efficients pour encadrer les marchés nationaux ou internationaux.

« Nous sommes heureux d’entamer le prochain chapitre de notre relation avec le CCN, affirme Anne-Raphaëlle Audouin, la présidente de HC. Propre et renouvelable, la production hydroélectrique est la source de plus de 60 % de l’électricité canadienne. La résilience et la fiabilité incomparable de notre secteur sont d’une grande importance stratégique pour le pays et un atout bien reconnu dans la lutte contre la crise climatique. Cette entente permet à nos membres de peser dans les travaux normatifs et de faire rayonner leur action vers un avenir propre et durable pour tous et toutes. »

« Le CCN se réjouit de resserrer ses collaborations avec Hydroélectricité Canada pour rapprocher la normalisation et l’hydroélectricité, dit Chantal Guay, la directrice générale du CCN. La participation aux travaux normatifs permettra au secteur d’aiguiller davantage les réflexions nationales ou internationales à l’heure où de grands défis, comme les changements climatiques, interpellent les forces vives du pays. »

Le partenariat des signataires se déclinera en trois grands axes :

  • Rayonnement : mener des démarches pour faire connaître leurs organismes respectifs, l’importance de la normalisation et les avantages de l’hydroélectricité;
  • Mutualisation des connaissances : faciliter des actions permettant de bien saisir les stratégies à adopter, les avancées technologiques et les avantages de la normalisation de l’hydroélectricité;
  • Maillages: se concerter pour favoriser la participation à leurs réseaux et à leurs travaux normatifs.

De plus, le CCN et Hydroélectricité Canada conjugueront aussi leurs efforts autour de questions d’intérêt communes, à savoir l’inclusion féminine et la mobilisation des jeunes professionnels.

Traditionnellement, on rédigeait des normes soit pour assurer la compatibilité des technologies, soit pour réagir à un produit bien établi devenu modèle de référence dans un domaine. De nos jours, les normes ont des incidences toujours plus importantes sur les technologies. Parfois, elles guident même les démarches d’entreprises. Le résultat : des possibilités d’innovation prometteuses pour l’hydroélectricité canadienne au pays et à l’international.

Le Conseil canadien des normes

Le Conseil canadien des normes (CCN) est une société d’État fédérale qui facilite l’élaboration de normes et encourage le recours aux normes pour améliorer la compétitivité du Canada et le bien-être collectif de la population canadienne. Il encourage la participation canadienne aux travaux normatifs pour faire valoir les intérêts du pays dans la rédaction des normes de demain. Organisme d’accréditation national du pays, le CCN délivre aux organismes d’évaluation de la conformité des accréditations associées à des normes reconnues au pays et à l’international. Il accrédite aussi les organismes d’élaboration de normes qui forment le réseau de normalisation canadien.

Hydroélectricité Canada

Fondé en 1998, Hydroélectricité Canada (HC) est une association nationale sans but lucratif vouée à la défense des intérêts de l’industrie hydroélectrique. Il rassemble un vaste réseau d’acteurs du domaine, parmi lesquels l’on trouve producteurs électriques, fabricants, promoteurs et sociétés d’ingénierie. Ses membres représentent presque toute la capacité hydroélectrique du Canada. Ensemble, ils prônent l’utilisation et le développement responsables de l’hydroélectricité pour répondre aux besoins du pays de façon durable. Deuxième producteur hydroélectrique du monde, le Canada tire plus de 60 % de ses productions électriques de l’hydroélectricité. Son réseau est parmi les plus propres du monde.

Pour suivre les actualités du CCN, écrivez-les ici.

Popup content